Little Brother
Cory Doctorow
traduit par Guillaume Fournier,
Pocket Jeunesse, 2012
442 p.
978-2-266-18729-9
Genre
Science-fiction
Mots clés
Liberté
Terrorisme
Parcours de lecture
Lecteurs confirmés
Chroniqué dans la revue n°142
Juillet 2012
 
Little Brother 
Alors qu’il est en train de participer à un jeu de rôle grandeur nature, Marcus Yallow assiste à un attentat auquel les autorités le soupçonnent d'avoir participé. Pris dans les filets de la police anti-terroriste, le jeune homme est séquestré et torturé. Lorsqu’il est finalement relâché, le Département de Haute Sécurité règne sur la ville et surveille en permanence les citoyens, analysant tous leurs faits et gestes sous prétexte d’assurer leur sûreté. Marcus refuse de se laisser voler sa liberté : il monte un réseau Internet parallèle, devient « M1k3y » et prend la tête de l’insurrection.
Ce roman dense renouvelle le thème de 1984 en l’adaptant aux nouvelles technologies ; l’auteur en décode le fonctionnement pour le lecteur, parfois de façon pointue. Le ton général est clairement militant : la voix de Marcus traduit l’absolue nécessité de défendre les libertés individuelles, exigence réactivée par les questions de contrôle et de neutralité que soulève aujourd’hui Internet. La force de cette fiction tient aussi au rôle joué par les adolescents qui sont le moteur de la contestation et la force vive de la rébellion.
Colette Alves
Autre avis : Little Brother est un « roman à thèse » et l’auteur ne nuance pas son propos. Les personnages peuvent sembler stéréotypés et le jeune héros fait preuve d’une maturité exemplaire pour ses 17 ans. En outre, les explications techniques ne sont pas toujours claires et auraient pu être mises en annexe. Malgré ces faiblesses, le lecteur est tenu en haleine car le sujet est passionnant et peu traité en littérature jeunesse. Le livre a les qualités de ses défauts : les descriptions très réalistes et détaillés convainquent – ou ennuient - le lecteur.
Soizic Jouin
Réseau de lecture : Little Brother est un hommage explicite au « Big Brother » de 1984 de George Orwell ; sur ce thème de la résistance aux institutions portant atteinte aux libertés fondamentales et à la vie privée, on peut citer Fahrenheit 451 de Ray Bradbury (Gallimard, Folio SF) et La Brigade de l’œil de Guillaume Guéraud (Rouergue Jeunesse, « DoAdo »).

 


   Qui sommes-nous ?   |   Contacts   |   Partenaires   |   Accueil